Collecte de Francine - (Castelbiague)

Dublin Core

Titre

Collecte de Francine - (Castelbiague)

Abstract

Sujet

Emigration -- Etats Unis

Description

00'00 : Eths Americans :
Americans ath Pau, partis en Amérique– 4 garçons – gagner de quoise payer le voyage – le père ne voulait pas le laisser partir – partis travailler menuisier à Bordeau – ça a été presque les premiers fondateurs de Loreauville (Lousiane) – là ba ils se sont lis à la terre (3000 ha et 9 commerces) – vient de perdre une de ses cousines (d'Amérique)à 120 ans – son grand-père est resté (son père n'a pas voulu le laisser partir)
D'autres Américains dans le quartier
Un des frères partis près de San Francisco (vignes et usines pour sécher les prunes) – ont gardé le contact.
Beaucoup de Lannes sont partis en Amérique

05'16 : 1ère GM – eth son pair que hec era guerra – Verdun - revenu sans séquèles – les gazés -

06'08 : Era vinha :

Eth Cap dera Peirosa
Tout ça, c’était des vignes, autrefois. Tout le monde avait sa vigne.


06'31 : Eras trufas : Cambiaments de paisatges – vendues les jours de foir – chargées à la fourche -


07'25 : Era arruscada – couvier en bois - Eths Lavaders
Ils allaient à l’Arbars rincer le linge.

08'45 : Sobriquets : ne sont plus utilisés maintenant – Chez le Bordalés -Chez le Puèsto

09'50 : Toponimia

Dans la rivière, ça fait un gouffre (un gorg). Ce petit recoin s’appelle le Gravèr.

En face, de l’autre côté (deth Gravèr), ça s’appelle le Bernadin. C’est un pré.

Tuc d’Audon, c’est en haut. C’est la crête, le Tuc d’Audon.

Eth Podac – Eth Prat deras Plancas (passerelles) -Eth Costobn

A la Ièrla, il y a que des prés, je pense. - Eth Guar deth Castèth –

12'32 : Eras Arrogacions – Eth Aratòri : Il (eth curè) allait bénir partout, ces oratoires. Vous en aviez un là-bas, un autre aux Gavats, un autre au Tucau. Un autre oratoire à Sent Olèr

13'43 : Sobriquets : çò de Pujalon (maison deths Americans)

14'15 : Toponimia – Eth Carbiu – Eth Horquet – Eth Contilh – Eras Hilhòtas -

Eths Miròus
C’était travaillé : de la terre et des prés. Et des vignes, sur la crête, avant d’arriver à Sent Guanhet, là-haut, parce que Papa, il en avait une.

C’est tout plat, jusqu’au talus qui monte, jusqu’au bois qui monte oarce que, après, c’est du bois. C’était comme ça : eth Plan deths Vernets. Chez moi, ils ont un champ, c’est pour ça que je le sais.

Créateur

Jean-Paul Ferré, enquêteur

Source

JPF31[SS-Mc.S-Pf]

Éditeur

Eth Ostau Comengés

Format

Texte/html

Langue

gascon

Type

Texte

Spatial Coverage

Castelbiague

Person Item Type Metadata

Birth Date

1920

Birthplace

Castelbiague

Citer ce document

Jean-Paul Ferré, enquêteur, “Collecte de Francine - (Castelbiague),” Oralitat de Gasconha, consulté le 8 décembre 2022, https://culturaviva.ahum.fr/items/show/742.

Formats de sortie